reconnaissance automatique de caractères manuscrits

Le Phénicien : De la naissance d'un alphabet à la reconnaissance automatique de ses caractères

Nom: 
MICHIELS
Prénom: 
-
Année: 
2008
Résumé du mémoire: 

La reconnaissance automatique de l’écriture et du document (RAED) n’a pas cessé d’évoluer dans divers secteurs technologiques et plus spécifiquement dans l’étude du patrimoine. Grâce aux recherches permanentes, l’écart entre les résultats obtenus sur l’imprimé et ceux sur le manuscrit, à priori plus difficile à traiter, semble se réduire rapidement.
Dans le cadre de ce mémoire, nous décrivons une chaîne de traitement nécessaire à la reconnaissance automatique de caractères manuscrits anciens, et plus particulièrement les caractères phéniciens et leurs proches successeurs.

Syndiquer le contenu