normalisation

La terminologie : de la théorie à la pratique

Nom: 
NC
Prénom: 
-
Année: 
2002
Résumé du mémoire: 

Dans un contexte global au sein de Valeo, nombreux sont ceux qui communiquent avec des collègues et partenaires extérieurs qui ne partagent pas la même langue. Tous les documents et communications devraient être rédigés en anglais, mais cet idéal, même avec les meilleures intentions de chacun, est difficile à atteindre du jour au lendemain et dans tous les domaines de spécialité.

Partant d’une dizaine de glossaires répertoriés dans une base documentaire, nous tenterons d’établir et de mettre en place une base terminologique de référence pour l’entreprise en vue d’aider à la compréhension et à la traduction des termes spécifiques.

Dans cette perspective, nous dressons une cartographie générale des positions abordées en terminologie, nous présenterons les normes existantes. Puis, nous décrirons les étapes qui nous conduirons à la décision de conserver ou d’adapter les normes pour un modèle de terminologie interne à l’entreprise. Et enfin, nous décrirons les étapes choisies et les outils utilisés pour normaliser les données.

Elaboration d'une translittération du thaï pour l'Index Translationum relatif au programme -Livre et Traduction - de la division des arts et de l'entreprise culturelle de l'UNESCO

Nom: 
NC
Prénom: 
-
Année: 
2004
Résumé du mémoire: 

Réflexion sur le projet et la mise en place d'une translittération officielle et de référence du thaï pour la base de données xtrans de l'Index Translationum (la bibliographie internationale des ouvrages traduits et publiés dans les Etats membres, qui est disponible sur Internet et accessible à un large public). Après une étude comparative des diverses romanisations existantes, comme notamment celles que proposent The Library of Congress et l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO). Ainsi qu'une comparaison minutieuse avec les notices elles-même translittérées par la Bibliothèque Nationale de Thaïlande. Mise en application de cette nouvelle translittération sur les données de ces deux dernières années et qui proviennent des contributions annuelles de la Bibliothèques Nationale de Thaïlande. La seconde étape consiste à normaliser les notices plurilingues déjà présentes dans cette base, à savoir les contributions des années 1979 à 1992. Suivant les limites technique de l'informatique et des codages qui sont à notre disposition. Ceci étant, la notion d'une translittération universelle constitue une réelle problématique, car il serait présomptueux d'affirmer que la translittération que nous avons élaborée est totalement viable. Car jusqu'à présent il semblerait que les Thaïs se sont toujours référés au système de translittération proposé par les pays anglophones plutôt que celle des francophones. A travers ce travail de recherche linguistique, il s'agira précisément de tenter de convaincre les Thaïs qu'il existe une vaste possibilité de translittération autre que anglophone.

Syndiquer le contenu