syntaxe structurale

Proposition d’une méthodologie pour l’apprentissage et la traduction : étude du différentiel culturel de la langue japonaise à travers des exemples d’interlocutions entre un médecin et des patients

Nom: 
NC
Prénom: 
-
Année: 
2003
Résumé du mémoire: 

L’étude d’une langue étrangère est souvent réalisée selon une approche qui décontextualise cette langue, c’est la raison pour laquelle j’ai cherché à constituer des ressources qui intègrent les paramètres de la discursivité afin que le référentiel ainsi construit (dictionnaire ou bases de données) réponde à des besoins d’apprentissage et de traduction. Le frame qui constitue l’espace discursif correspondant à une expérience communicationnelle réelle est celui d’un scénario d’une consultation médicale japonaise présentant différents actes de discours. J’ai choisi de constituer mon corpus à partir d’un échange de questions et de réponses d’un patient à un médecin, issues d’un chat trouvé sur le réseau Internet. Le contexte est très proche de celui d’une consultation médicale en vis-à-vis et il fait état de l’utilisation d’une terminologie spécifique qui s’inscrit dans la langue courante d’un pseudo-dialogue. L’étude linguistique, quant à elle, suit le modèle développé par L.Tesnière. En effet, l’analyse structurale semble très appropriée pour l’étude de la morphosyntaxe de la phrase japonaise, notamment grâce au schéma actantiel et au modèle de construction des stemma.

Syndiquer le contenu